Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 février 2010 6 27 /02 /février /2010 09:22

Le Lànshūbǎng 烂书榜, qui récompense les plus mauvais livres de l’année, vient de publier son cru 2009, avec en tête le pamphlet nationaliste « Zhongguo bu gaoxing ». Gageons que ça va chauffer dans les milieux littéraires chinois…

plus-mauvais-livres-LANSHUBANG.jpg漫画 张永文

 

 

Pour la quatrième année consécutive, le jury du Lanshubang montre une prédilection pour les best sellers… (Roulements de tambour)… Et cette année, les huit nominés sont :

 

:: La Chine n’est pas contente 中国不高兴,

:: La Chine se lève 中国站起来,

:: La tendance chinoise : 8 piliers de la société nouvelle 中国大趋势:新社会的八大支柱

:: Qu’est-ce que cette chose que l’histoire ? 历史是个什么玩意儿,

:: Yu Qiuyu parle de la culture chinoise avec les étudiants de Beida 问学:余秋雨与北大学生谈中国文化,

:: Lang Xianping : ‘Qui est en train de tuer l’économie chinoise ?’ 郎咸平说:谁在谋杀中国经济,

:: La lutte pour l’Utopie (2.0) 奋斗乌托邦-奋斗2.0,

:: Les mystères du Yi Jing 易经的奥秘.

 

------copie-1.jpg

 

En Chine, ce palmarès des bouquins les plus nuls semble aussi attendu que les prix littéraires traditionnels. Composé de quelques dizaines de critiques et journalistes littéraires, le jury ne comprend ni académicien ni éditeur. Tous travaillent bénévolement, et y prennent apparemment un certain plaisir…

 

Un des membres du jury explique que les trois premiers livres de la liste ne sont que des ramassis d’égocentrisme et de vantardise. Concernant le débat entre Yu Qiuyu et les étudiants de Beida, il déplore le lyrisme de l’ouvrage, au détriment du fond. En réaction à ce classement, un des auteurs de ‘la Chine n’est pas contente’ a critiqué le manque de professionnalisme d’une bande de maniaques qui se croient plus malins que les autres. 

 

En 2008, le plus mauvais livre de l’année était 'Ecouter Yang Jiang parler du passé' 听杨绛谈往事. "Une communication très bien orchestrée pour la sortie du livre. Mais son contenu se retrouve dans quantités d'autres ouvrages déjà parus. Par ailleurs, faire un tel éloge de Yang Jiang, cela s'appelle de la publicité", avait estimé le jury du Lanshubang... 

 


 

Sur la toile :

La Chine n’est pas contente

http://www.booksmag.fr/livre-du-jour/l/la-chine-n-est-pas-contente.html

http://fr.globalvoicesonline.org/2009/03/24/4263/

Le prix Lanshubang

http://news.21cn.com/social/shixiang/2010/02/13/7344840.shtml

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Olivier 17/03/2010 13:08


ah oui... des best sellers. j avais pas pense a cela.

apres au niveau moral... faire le pire livre de l annee et devenez riche !


olivier 17/03/2010 05:14


En effet comme prix c est embarrassant.

Tu ecris un livre tu le publies et tu ramasses le plus mauvais titre..hummm


Guillaume 17/03/2010 06:14


Oui, mais tous ces livres restent des best-sellers en fait...

C'est juste une manière pour certains de critiquer les thèses soutenues dans ces livres


Pierre 11/03/2010 06:53


Bonjour,

Il semblerai que ces prix soit en vogue. On l'a vu recemment avec Sandra Bullock sacree meilleur et pire actrice pour des roles heureusement differents.
En France, on a nos "gerards", mais rien en litterature. Dommage.
Mais avec notre esprit critique, ca ne devrait pas tarder a eclore.

A bientot

Pierre


Guillaume 11/03/2010 07:06


Tant que ces Prix ne deviennent pas des défouloirs, je trouve que ça permet de respirer, et de rigoler un peu !