Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 janvier 2010 4 07 /01 /janvier /2010 08:17
Si vous vivez en Chine depuis.. disons plus d’un mois, vous avez déjà observé ce phénomène. Témoin de cette scène surréaliste, votre cerveau a d’abord cru à un disfonctionnement du nerf optique, ou une hallucination temporaire liée à la pollution ou au climat. Mais non ! « Ca » n’était pas un rêve, « ça » existe bel et bien : les crises de couple en public.

 

 

chaojia3.jpg

 

« Ca » commence à chaque fois pareil : d’abord, un regard qui s’assombrit, toujours. Puis, les sourcils et les lèvres tombent tour à tour. Enfin, c’est l’arrêt, net, brutal, sec.

 Lui, maladroit, tente une manœuvre trop éprouvée, tout en étant conscient que ses efforts sont d’avance voués à l’échec. Son unique arme : le temps et la patience… Et tel un jeune matelot affrontant sa première tempête, Lui navigue à tâtons, aveuglé par le vent de la rage et les lames de l’hystérie.


Cependant, certains, plus sanguins et téméraires, n’entrent pas dans le jeu. Je me rappelle de ce Lui à la crinière rouge flamboyante (pas un punk non, un coiffeur. Tous les coiffeurs de Pékin sont à la mode des années 80 !), Lui donc a, dès les premiers soubresauts nerveux de sa promise, prit le taureau par les cornes, en lui faisant une clé de bras pour la mettre au sol. Barbare direz-vous ? Oui, c’est bien mon avis…

 

Mais personne n’est dupe : Elle « boude », sājiāo 撒娇. Comme l’enfant qu’Elle n’est plus. Quel est son désir ? Le but de son stratagème ? Car il s’agit bien là d’une tactique, vue, apprise, et répétée.

Existent bien évidemment des variantes : silencieuse ou insultante, avec ou sans lancer de sac à main, passive tête baissée ou trépignante voix perchée…  

 

Et, pauvre de Lui, ne dispose que d’une bien maigre palette d’outils, qu’il essaie tour à tour, avec plus ou moins de succès. Sa première approche consiste à mimer l’incompréhension : « Mais ? Mon trésor… Que se passe-t-il ? J’ai dit quelque chose ? ».


Puis, désarmé devant l’inefficacité du leurre, Lui tente, en bon naïf qu’il est, ce que j’appelle la « dédramatisation par minimisation », technique également connue sous le nom scientifique de « enfumage par déplacement de l’attention ». Ca donne à peu près : « Oh, chérie ! Mais ce n’est pas ton magasin de fringue préféré sur le trottoir d’en face ? Allez, j’ai été payé hier, allons faire un peu de shopping… ».

Oui, vous aussi riez de sa crédulité. Pauvre Lui ! N’a-t-il toujours pas saisi qu’Elle veut… Mais au fait ?! Que veut-Elle au fond ?? Que ceux qui le savent parlent.

 

 

 

chaojia2.jpg

 


 

Repost 0
2 janvier 2010 6 02 /01 /janvier /2010 08:25

Le Quotidien du Peuple publie un article intitulé "Montée rapide d'une conscience civique au sein de la societe chinoise", et recense les 10 avancées en matière de droits et de libertés.
Loin de moi l'idée de commenter, laissez-moi donc vous citer le renminribao dans le texte :

La première, en tant qu'hôte de www.xinhuanet.com, le Premier Ministre Wen Jiabao échangent des idées en ligne avec des internautes et de plus en plus de fonctionnaires du gouvernement ont des contacts cordiaux et sympathiques avec les internautes.

La deuxième, les observateurs volontaires du budget public "défient" la loi afin de faire progresser la transparence des finances publiques.

La troisième, il est décidé de d'ajourner l'obligation d'installer le logiciel de filtrage d'Internet Green Dam sur tous les ordinateurs vendus en Chine : changement d'une politique publique suite à l'expression de l'opinion publique.

La quatrième, l'utilisation dans le langage de la forme passive 'être ……' est devenue un problème chaud de la société.

La cinquième, le moyen de « tendre un piège dans l'application de la loi » suscite la désapprobation publique, laquelle devient une grande force poussant le gouvernement à exercer son pouvoir en tenant compte de la loi.


La sixième, des étudiants de l'Université Chanjiang ont sacrifié leur vie pour secourir des noyés, ce qui montre un sens sublime de la conscience et de la responsabilité civiques.

La septième, tenue pour la première fois au Guangdong du forum des internautes en vue de l'établissement d'une « banque d'intelligence populaire de la Chine méridionale ».

La huitième, la publication conjointe par sept organisations populaires du document intitulé « la position de la société civique chinoise 2009 face au réchauffement climatique ».

La neuvième, cinq professeurs ont présenté par écrit leur avis quant au problème de « démolition et de déménagement » et il a été décidé de réviser la « réglementation sur le contrôle de la démolition des maisons dans les villes et du déménagement des locataires ».

La dixième, les citoyens adoptent une attitude calme et douce pour exprimer et formuler les demandes se rapportant à leurs intérêts personnels.

 

Retrouvez l'intégralité de cette "analyse" sur le People daily :

http://french.peopledaily.com.cn/6857381.html


Repost 0
4 décembre 2009 5 04 /12 /décembre /2009 11:36

Béatrice Mathieu, Bernard Poulet -  19/11/2009 - L’Expansion -  

 

Son influence croissante sur l'économie mondiale fascine autant qu'elle inquiète. "L'Expansion" a mené l'enquête sur ce colosse aux pieds d'argile.


 

 


  Chine Maître du monde

  Sommaire

 

  Chine maître du monde
  Chine - Les ambitions d'une superpuissance financière
  Chine - Le shopping planétaire d'un géant boulimique
  Chine - Une croissance sur ordonnance
  Chine - Pékin, superexportateur et ultraprotectionniste
  Chine - Les tribulations judiciaires de L'Oréal





La Chine inquiète. Alors que la poussière de l'effondrement financier mondial se dissipe, un nouveau dragon surgit à l'horizon, un nouveau maître du monde gonflé de la faiblesse des anciennes puissances. Vue de Washington, Berlin, Paris ou Tokyo, la Chine est la grande gagnante de la crise. Elle a mis moins de six mois pour effacer les stigmates de la tempête financière. Les statistiques qui illustrent ce redémarrage ont quelque chose d'effrayant au regard des timides signes de reprise en Europe. (…)

Mais la Chine s'inquiète aussi. Pour calmer la grogne sociale qui montait, le Premier ministre, Wen Jiabao, a peaufiné son discours en faveur d'un rééquilibrage de la croissance et du soutien à la demande intérieure par l'instauration d'un début d'Etat providence…

 

 

Retrouvez l’intégralité du dossier sur le site de L’Expansion.

http://www.lexpansion.com/economie/actualite-economique/chine-maitre-du-monde_208116.html

 

Repost 0