Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

1. Généralités

2. Etudier le chinois

3. Test de langue HSK

4. Préparer un diplôme

5. Obtenir une bourse

 

 

 

 

Site officiel sur le système d'admission en université

来华留学服务网 http://cucas.edu.cn/

 

 

1. GENERALITES

 


 

 

 

Comment s’inscrire ? Quand ?

 

Vous devez obtenir une pré-inscription avant de partir pour la Chine si vous voulez demander un visa étudiant !


Vous pouvez contacter le pôle Education de l’Ambassade de Chine en France

(29 rue de la Glacière 75013 Paris - 01 44 08 19 40 – http://jiaoyuchu.online.fr )


ou bien vous adresser directement au bureau des Relations Internationales de l’établissement qui vous intéresse et lui renvoyer un formulaire d’inscription (souvent téléchargeable sur le site Internet de l’université).

L’université vous envoie alors une « Notification d’Admission » et un formulaire de demande de visa (JW201 ou JW202).

 

Attention : cette procédure pouvant prendre plusieurs semaines, mieux vaut s’adresser à l’établissement souhaité  4 à 6 mois environ avant le départ.

 

Pièces à fournir : photocopies du dernier diplôme obtenu et du relevé de notes ainsi qu’une traduction en anglais ou chinois.

Visa : Pour des études d’une durée inférieure ou égale à 6 mois, un visa F ou L (touriste) est suffisant. Le visa « X » (étudiant) est obligatoire pour des études d’un an.

 

Les examens médicaux

Une visite chez le médecin et des examens médicaux (électrocardiogramme, radio des poumons,  test sanguin) sont obligatoires. Vous pouvez choisir de les faire en France avant votre départ ou dès votre arrivée en Chine. Ces examens étant valables 6 mois, il est conseillé de ne les passer qu’après le 15 mars de l’année en cours pour un départ en Chine en septembre.

 

 

Source : site de l'Ambassade de France en Chine

 

 

 

 

2. ETUDIER LE CHINOIS 


  

 

 

 

   

Les conditions d’admission

Etre âgé de 18 ans minimum et titulaire du baccalauréat.

 

Les cours

Quel que soit leur parcours en chinois, les étudiants peuvent s’inscrire et seront ensuite répartis par groupe de niveau. Les cours obligatoires se déroulent en général le matin ; les cours optionnels l’après-midi.

 

La durée des études

Elle varie entre 6 mois et un an. Beaucoup d’universités chinoises proposent également des cours d’été.

 

Les universités chinoises accueillant des étudiants étrangers

Liste d’universités chinoises qui accueillent des étudiants étrangers.

http://www.ambafrance-cn.org/IMG/doc/UniversitesAccueillantEtudiantEtrangers.doc

Site du China Scolarship Council :

http://www.csc.edu.cn/en/readarticle/readarticle.asp?articleid=216

 

A votre arrivée en Chine

Une fois en Chine,  les étudiants doivent, en général, rejoindre leur établissement d’accueil par leurs propres moyens et doivent dès leur arrivée s’adresser au bureau des relations internationales de leur université qui les informera des démarches à suivre pour leur enregistrement et l’obtention du permis de séjour chinois.

 

 

Source : site de l'Ambassade de France en Chine

 

 

 

3. TEST DE LANGUE HSK


 

 

ATTENTION ! Depuis novembre 2009, une nouvelle version de HSK est proposée pour remplacer progressivement la version existante. Elle sera entièrement déployée dès le mois de mars 2010. Plus d'informations

 

 

Hanyu Shuiping Kaoshi - 汉语水平考试

 

Le HSK est un test de chinois conçu sous l’autorité du Ministère de l’Education de Chine et seule mesure objective du niveau de chinois sur le plan international. Il est en quelque sort l’équivalent du TOEFL (Test of English as a Foreign Language). Le HSK conditionne l’entrée des étudiants étrangers dans une université chinoise. Cependant, il n’est pas requis pour l’étude de la langue chinoise en Chine.

Le HSK supérieur

Le HSK supérieur permet d’obtenir une validation officielle et internationale d’un haut niveau de chinois. Il comprend une partie orale et une partie expression écrite.

 

Le HSK standard

Comme le TOEFL pour l’anglais, le HSK standard est la norme de référence internationale pour l'évaluation du niveau de chinois. Il peut permettre à des étudiants d’obtenir ainsi une validation officielle de leur niveau de chinois (à partir de 3 ans d’université en France) et d'être admis directement dans une université chinoise. D'une durée de 145 mn, ce test est composé principalement de questions à choix multiples.

 

Consignes détaillées : http://www.afpc.asso.fr/HSK/Doc/Consignes_HSK_Standard.doc

Test blanc sur le site officiel HSK : http://www.hsk.org.cn/oldmoni/czdYJ.doc

 

Le HSK élémentaire

Le HSK élémentaire, dont le plus haut niveau rejoint le plus bas niveau du HSK standard, permet de se préparer à celui-ci et de valider à l’aide d’un certificat de valeur internationale un niveau élémentaire de chinois (entre un et deux ans d’université). Ce test est composé de questions à choix multiples.

 

Consignes détaillées :http://www.afpc.asso.fr/HSK/Doc/HSK_elementaire_detaille.doc

Test blanc sur le site officiel HSK : http://www.hsk.org.cn/oldmoni/jcYJ.doc

Ficher son pour la compréhension orale : http://www.afpc.asso.fr/HSK/HSK_element_blanc1.mp3

Quelques recommandations : http://www.afpc.asso.fr/HSK/Doc/Recommandations_HSK_Elem.doc

 

Organismes officiels :

http://www.hsk.org.cn,

http://www.blcu.edu.cn

 

 

 

 

 

4. PREPARER UN DIPLOME



Le Benke 本科 (équivalent à la licence)

Le Master 硕士

Le Doctorat 博士

Programmes dispensés en anglais

 

 


Le Benke 本科 (équivalent à la licence)


Il est possible d’intégrer une université chinoise afin d’y préparer un diplôme de licence. Les conditions d’admission sont les mêmes que pour les études de chinois. La plupart des cours étant en chinois, un à deux ans d’étude de chinois sont nécessaires avant d’intégrer la spécialité choisie. L’étudiant doit à la fin de ses études de chinois attester du niveau qu’il a acquis en passant le test de chinois HSK (le niveau 6, i.e. intermédiaire C, est souvent requis surtout dans les grandes universités).  Un test de contrôle des connaissances peut également être demandé par l’université.

 

Le Master 硕士


L’étudiant devra fournir son diplôme de licence ou un équivalent et également attester de son niveau de chinois. (HSK niveau 6).

 

Le Doctorat 博士


Certains programmes de doctorat sont dispensés en anglais. Se renseigner directement auprès des universités concernées pour les conditions d’admission.

 

 

Programmes dispensés en anglais


Liste des universités dispensant des cours en anglais, classées par province, avec les diplômes proposés.

http://www.ambafrance-cn.org/IMG/doc/EnglishTaughtPrograms.doc


Liste des universités dispensant des cours en anglais, classées par discipline.

http://www.ambafrance-cn.org/IMG/doc/CoursEnAnglaisUnivChinoises.doc


 

Equivalences entre les diplômes français et chinois


ARRANGEMENT ADMINISTRATIF ENTRE LE MINISTÈRE FRANÇAIS DE LA JEUNESSE, DE L'ÉDUCATION NATIONALE ET DE LA RECHERCHE ET LE MINISTÈRE CHINOIS DE L'ÉDUCATION SUR LA RECONNAISSANCE RÉCIPROQUE DES ÉTUDES ET DES DIPLÔMES EN VUE D'UNE POURSUITE D'ÉTUDES SUPÉRIEURES DANS LE PAYS PARTENAIRE


Article 5 - En Chine


5.1 Première inscription en première année d’études universitaires
Un étudiant français titulaire du baccalauréat ou de son équivalent a la possibilité de s’inscrire en première année d’études universitaires en Chine.

5.2 Accès au cursus de maîtrise (cursus Benke)
Un étudiant français titulaire d’un DEUG, d’un DEUST, d’un BTS ou d’un DUT a la possibilité de s’inscrire en 3ème année de la maîtrise chinoise (cursus Benke), dans son domaine de formation.
Un étudiant français titulaire de la licence française a la possibilité de s’inscrire en 4ème année de la maîtrise chinoise (cursus Benke), dans son domaine de formation.

5.3 Accès en master
Un étudiant français titulaire de la maîtrise française a la possibilité de s’inscrire en 1ère année du master chinois, dans son domaine de formation.

5.4 Accès au doctorat
Un étudiant français titulaire du DEA ou du master recherche a la possibilité de s’inscrire en doctorat en Chine, dans son domaine de formation.
Un étudiant français diplômé d’une école d’ingénieurs habilitée par l’État après évaluation périodique par la commission des titres d’ingénieur (CTI) a la possibilité de s’inscrire en doctorat sous réserve qu’il puisse justifier d’une initiation à la recherche jugée suffisante ; si cette initiation à la recherche est jugée insuffisante, l’étudiant pourra, par décision du directeur de thèse, être astreint à suivre, parallèlement à ses travaux de thèse, certains enseignements complémentaires.

 

Source : Site de l'Ambassade de France, site du ministère de l'éducation

 


Source : Association française des professeurs de chinois - afpc.asso.fr

 

 

 

 

 

5. OBTENIR UNE BOURSE




C’est le China Scolarship Council (CSC) qui est l’organisme responsable de la gestion des bourses octroyées par le gouvernement chinois pour les étudiants étrangers désireux de faire leurs études en Chine.

 

BOURSES CHINOISES

Bourses par niveau universitaire :


Bourses de benke : 4 années au maximum. Il faut :

avoir l’équivalent du diplôme de fin d’études secondaires, avec de bons résultats,

être admis à l’université

avoir moins de 25 ans

 

Bourses de master : 2 ou 3 années. Il faut :

avoir un diplôme équivalent à la licence, avec de bons résultats

avoir des lettres de recommandation de deux enseignants

avoir moins de 35 ans

 

Bourses de doctorat : 3 années au maximum. Il faut :

avoir un diplôme équivalent au master, avec de bons résultats

avoir des lettres de recommandation de deux enseignants

avoir moins de 40 ans

 

Bourses de perfectionnement en chinois : 1 ou 2 années. Cette bourse s’adresse aux étudiants qui viennent apprendre le chinois en Chine. Ils doivent :

avoir l’équivalent du diplôme de fin d’études secondaires

avoir moins de 35 ans

 

Bourses de perfectionnement moyen : 1 ou 2 années. Il faut :

avoir fait déjà deux ans en université ou avoir l’équivalent du Benke

avoir au maximum 35 ans

 

Bourses de perfectionnement supérieur : destinées à des étudiants souhaitant effectuer des recherches en Chine sous la direction d’un enseignant chinois ; 1 ou 2 années. Il faut :

avoir un master

avoir des lettres de recommandation de deux enseignants

avoir moins de 50 ans

 

Pour toutes les bourses octroyées par le gouvernement chinois, excepté celles concernant les cursus de perfectionnement en chinois et les cursus où l’enseignement est dispensé en langue étrangère, un niveau minimum en langue chinoise est demandé. Si ce niveau n’est pas atteint, les étudiants peuvent commencer par un an ou deux d’apprentissage du chinois. Dans ce cas, la bourse est prolongée du temps nécessaire.

 

Autres bourses :

 

Bourses Grande Muraille : offertes à l’UNESCO pour des étudiants en perfectionnement moyen ou supérieur. Mêmes conditions d’obtention que pour les bourses de perfectionnement moyen et supérieur.

 

Bourses d’excellence : s’adresse à des étudiants ayant fini ou sur le point de terminer un programme d’études en Chine, et ayant obtenu un master ou un doctorat. Les conditions d’obtention sont les mêmes que pour les bourses de master ou de doctorat.

 

Bourses HSK : offertes à des étudiants ayant obtenu un score excellent au test HSK. D’une durée maximale d’un an, de venir en Chine étudier le chinois. Condition ; avoir moins de 40 ans.

 

Programme de stage court pour des enseignants de chinois de nationalité étrangère. S’adresse à des enseignants de chinois ayant au minimum une licence, ayant déjà enseigné le chinois au moins pendant trois ans, enseignant encore  le chinois au moment de la demande, et âgés de moins de 50 ans. Ce programme comprend 4 semaines de cours et 2 semaines de voyage pédagogique.

 

Programme de recherche culturelle : période courte (maximum 5 mois) de recherche en coopération avec des chercheurs chinois ou sous la directions d’enseignants chinois, pour des personnes ayant obtenu un doctorat ou l’équivalent, ayant une activité fixe, ayant publié dans le domaine de la langue, la culture ou l’histoire chinoises, et âgés de moins de 55 ans.

 

Pour plus d’informations sur le CSC : www.csc.edu.cn/en/

 

BOURSES FRANCAISES


Bourses bilatérales : bourses accordées par le Ministère français des Affaires Etrangères et par le gouvernement chinois.

Voir http://www.egide.asso.fr/fr/programmes/bfe/bilateral/etudes/chineER.jhtml

                                                                                       

Bourses Lavoisier : bourses du Ministère français des Affaires Etrangères.

Voir http://www.egide.asso.fr/fr/programmes/bfe/lavoisier/general.jhtml

 

Cotutelles de thèse : soutien aux thèses en cotutelle dans le cadre du programme Lavoisier.

Voir http://www.egide.asso.fr/fr/programmes/bfe/lavoisier/cotutelle.jhtml

 

Centres de recherche français à l’étranger : aide à la recherche dans le cadre du programme Lavoisier.

Voir http://www.egide.asso.fr/fr/programmes/bfe/lavoisier/crfe.jhtml

 

Pour plus d’informations concernant les bourses d’étude en Chine : www.egide.asso.fr ou le site de l’Ambassade de Chine en France : www.amb-chine.fr/fra/

 


Source : site de l'Ambassade de France


Partager cette page

Repost 0
Published by