Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juin 2011 4 30 /06 /juin /2011 05:14

 

Une fois n'est pas coutume, l'excellent Quotidien du peuple s'est fendu d'un papier mémorable, critiquant ces élites qui complotent depuis le XIXème pour cacher la grandeur de la Chine au peuple français. L'objectif de Bian Qin est clair et légitime : pointer le manque de « droit à la parole »de la Chine. Cependant, cet « écrivain chinois résidant en France » a oublié qu'on ne défendait pas une cause à coup d'arguments bidons et d'exemples fallacieux...

 

pomme.jpg

Son premier cheval de bataille ? L'adjectif « mystérieux » accolé à la Chine par les élites françaises au XIXème , et apparemment encore utilisé de nos jours. « Leur intention réelle est que la civilisation de la nation chinoise ne peut pas être traitée sur un pied d'égalité avec la civilisation occidentale. Le mot « mystérieux » est une épée à double tranchant. Elle vise à duper les Occidentaux et à cacher son intention réelle aux Chinois », nous explique Bian Qin.

 

L'écrivain poursuit sa diatribe avec une longue liste sur la place de la culture chinoise dans les musées de l'hexagone. Par exemple, une publicité dans le magazine Pariscope : « Le Musée Guimet collectionne plus de 45 000 objets asiatiques provenant du Cambodge, du Vietnam, du Myanmar, du Népal, du Tibet... Il fournit au public un panorama des arts de l'Asie du Sud-Est, de l'Inde, du Japon, de la Corée et de l'Asie centrale. Mais sans la Chine ».

Le journaliste insinue donc que l'omission de la Chine est délibérée, et participe du complot contre la grandeur de la Chine...

 

Autre exemple : « Dans l'Exposition sur la civilisation indienne de l'Amérique latine tenue il y a six mois au Musée du Quai Branly, il y avait une chronologie sur les civilisations de l'humanité. On n'y a pas trouvé la civilisation de la nation chinoise ».

Si c’est exact, le conservateur a du se prendre un de ces savons ! Pour ma part, je ne peux pas croire que cet oubli soit intentionnel.

 

mdzy.jpg

Passons directement au paragraphe sur la presse, que je cite dans sa quasi-intégralité : « En occident, la liberté de presse est plutôt la liberté de manipulation. Les Français ne savaient pas que la Chine a lancé la sonde lunaire Chang'e 2, (…) que le train à grande vitesse de la Chine est plus rapide que celui de la France, (…) que la Chine applique le système de retraite et le système dit « à travail égal, salaire égal » pour les femmes et les hommes (en France, le salaire des femmes est de 30% de moins que les hommes pour un travail égal).

Ils ne savent pas non plus que la Chine peut utiliser des hautes technologies pour tisser des tissus et construire des autos (la plupart des Français estiment que les Chinois volent la technique française pour tisser des tissus), que la fabrication de porcelaines, du papier et l'impression provenaient toutes de la Chine. Ils ne savent pas que la France avait participé à la seconde guerre de l'Opium et incendié le parc Yuanmingyuan ...L'information sur le Festival du cinéma de Shanghai a été aussi hermétiquement bloquée, car c'est la plate-forme clé pour déterminer la valeur.  »

 

En lisant ce passage, j'attendais qu'on nous dise : « Les médias français n'ont pas rapporté que Li Na avait gagné Roland Garros ». Vous imaginez ma déception ;-)

Une rapide recherche Google vous montrera que la vilaine presse française a relayé l'ensemble de ces événements.

 

Alors, quel intérêt de publier cet article ? En chinois, ça se comprend aisément ; mais pourquoi l'avoir traduit en français ? Alors que la Chine s'évertue à « aller vers l'étranger », à « montrer une vraie Chine », ce genre de torchons sape tous les efforts entrepris par ceux qui souhaitent communiquer, discuter et mieux se connaître.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Cours de chinois 03/08/2011 05:17



J'ai bien aimé l'image de la pomme et les dialogue au dessous, c'est bien ironique pour le lavage de tête en chine...