Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 septembre 2011 7 18 /09 /septembre /2011 09:48

"Interculturel" ? Un mot-valise !

C’est du moins ce que j’ai cru pendant longtemps… Mais au fil de mes rencontres avec Chinois et expatriés, de mes lectures anthropologiques (Edward T. Hall1), psychologiques (Yang Guoshu, Yang Zhongfang2) ou, plus prosaïquement, de la presse chinoise et internationale3, j’ai pris conscience de la réalité et de la nécessité de l’action interculturelle.

 

4818335432_499ca7de21_m.jpg

Opinion allemande, opinion chinoise. Yang Liu

 


"Interculturel" ? C’est du chinois !

Qu’on ne s’y trompe pas, l’interculturel, ce n’est pas éviter de planter ses baguettes dans son bol de riz ! Ce n’est pas non plus apprendre par cœur les 36 stratagèmes en espérant les appliquer dans le business ! Non, tout ceci aurait plutôt sa place dans un cabinet de curiosité.

 

C’est apprendre, confronter puis appliquer les codes et pratiques culturels. C’est comprendre ce qu’il se passe lorsque des cultures se rencontrent, afin de pouvoir anticiper et maîtriser les risques.

Apprendre en puisant dans les sciences psychologiques et sociologiques, aussi bien que dans le(s) management(s) et le(s) marketing(s). Mais surtout, en observant au quotidien, sur le terrain.

 

"Interculturel" ? C’est superflu !

Prouvons le contraire en quelques points :  

- 70% des échecs en matière d'intégration des fusions sont imputables à des facteurs culturels (source Mckinsey)

- Attentes, désirs, tabous, comportements, etc.. Autant de paramètres utiles pour piloter le marketing et le management d’une entreprise multiculturelle

- Prévenir les conflits, et conserver l’harmonie (interne comme externe)

- Anticiper les attentes des salariés selon leur culture, afin de réduire le turn-over, de booster la motivation, etc..

- Extraire le meilleur de chaque culture, et l’appliquer à l’entreprise

- Donner une image tolérante et innovante d’une entreprise

- Participer à « l’amitié entre les peuples » (et, chemin faisant, donner tort à Huntington)

- …

 

Ne vous méprenez pas ! Je ne suis pas expert en interculturel. J'aspire simplement à le devenir...
-------------------

 


N'hésitez pas à me contacter pour échanger sur la Chine, l'interculturel... ou le jazz !

chine-experience at hotmail point fr

 


 

1 Edward T. Hall, anthropologue américain, spécialiste de l’interculturel, a notamment travaillé sur la société japonaise. Sur la Chine, on pourra lire les travaux de Dominique Desjeux et Zheng Lihua.

2 La psychologie des chinois, sous la dir. de Yang Guoshu, Jiangsu Education publishing house

 Comment comprendre les Chinois ?, sous la dir. de Yang Guofang, Chongqing univ press  

3 Comparer le traitement de l’actualité internationale selon la nationalité du média est une activité des plus réjouissantes…

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Anthony Pierre 13/09/2011 09:44



Enfin une analyse sérieuse d'un concept tant galvaudé : "interculturel"


Perséverez dans cette voie car, c'est dans l'aboutissement de cette recherche que proviendront les clés de "l'inter businessabilité"


Bravo


Nuts44


 



Guillaume 13/09/2011 15:10



Et oui, il faut bien que les gens se comprennent pour pouvoir s'entendre ;-)